Nous venons en aide

Si

Votre conjoint ou votre partenaire vous bat, menace, humilie, restreint votre liberté, si la peur et la violence rendent votre vie et celle de vos enfants insupportables, vous avez le droit selon Art. 175 du code civil suisse de quitter avec vos enfants le domicile commun. Vous pouvez aussi recourir à de l’aide, si en tant que jeune femme, vous êtes contrainte de vous marier.

Où?

Dans la maison d’accueil pour femme vous trouvez à titre transitoire, logis et consultation sur place. Vous vivez ensemble avec d’autres femmes et enfants ayant vécu pareil. Vous pouvez rester dans la maison d’accueil, jusqu’ à ce que vous ayez trouvé une solution pour vous et vos enfants.

En quoi consiste l’aide?

Les collaboratrices de la maison d’accueil vous aident à développer de nouvelles perspectives d’avenir et à planifier vos prochains pas. Si nécessaire, nous vous fournissons le contact avec avocate, médecin, bureau d’aide sociale, l’aide aux victimes, etc. Nous sommes liées au secret professionnel. L‘adresse de la maison d’accueil est tenue secrète.

Quels sont les frais du séjour?

Le séjour dans la maison d’accueil n’est pas gratuit. Un manque d’argent n’est pourtant pas une cause d’empêchement. Si nécessaire, nous nous occupons de la prise en charge des frais, par le biais d’un organisme chargé de la chose.

Important!

Si vous vous êtes décidée de venir en maison d’accueil, vous devriez si possible prendre sur vous: documents, argent, habits, jouet préféré des enfants.

Jour et nuit atteignable

061 681 66 33
Maison d’accueil pour femme Bâle